QUI confirme le deuxième cas du virus ebola en République du Congo

Untitled
Libéria, Guinée et Sierra Leone a enregistré un total de 11 300 décès entre 2013 et 2016, quand enfin il a terminé la menace. | Photo : Reuters

La World Health Organization (who) a confirmé dimanche un deuxième cas du virus ebola en République démocratique du Congo (RDC) et étudie les autres 17 cas possibles. 

Évaluations enquête & risque poussées sont menées sur l’éclosion en #DRC https://t.co/XSCdEGT4DD #Ebola – qui (@WHO) 13 mai 2017 le ministre de la santé publique de la République démocratique du Congo (RDC), Oly Ilunga Kalenga, a rapporté vendredi dernier à l’organisation de la santé mondiale (OMS) qui a déclaré une épidémie d’ebola dans la région de Likati , la province de basse-Uele (nord du pays).
La décision a été prise alors que l’Institut National de la recherche biomédicale, le laboratoire national de la RDC, en examinant les cinq échantillons de personnes soupçonnées d’avoir contracté le virus ebola et l’un d’entre eux a été positif.
Le ministère congolais de la santé a informé l’OMS que neuf cas suspects ont été signalés depuis le 22 avril et il y a trois décès rapportés dans Litaki.
> Qui : Le monde n’est pas sûr d’une nouvelle épidémie d’ebola