Foire du livre argentin dit « Assez » à la violence fondée sur le sexe

Untitled
« Assez » est consacré à la violence sexiste qui a frappé fort sur le continent et en particulier en Argentine. | Photo : EFE

Les 43 édition de la Foire internationale du livre de Buenos Aires (Argentine), présente une collection consacrée à la lutte globale contre la violence sexiste, intitulée « Ça suffit ».
Cappuccino « Assez » chose est dédié à une phénomène qui frappe dur sur le continent et en particulier en Argentine, où sont enregistrées toutes les 30 heures par les meurtres de femmes, selon les données officielles.
Les livres sont écrits par des femmes et des hommes, il se distingue parmi les œuvres imprimées par Ediciones de Macédoine. 
> Décès du prix Nobel de littérature Derek Walcott Fabian Vique, représentant de la Macédoine, a expliqué que cette initiative fait partie d’une série de livres d’éditeurs différents qui est née au Chili et avait ensuite répliques dans plusieurs pays.
La collection se compose des histoires de 100 auteurs et il y a aussi une édition rédigée par 100 hommes qui prennent la parole afin de tenir compte de cette dure réalité de la violence contre les femmes.
Vique a expliqué que cela donne une pluralité de voix et perspectives de prendre conscience de ce fléau. La collection fait partie d’un réseau littéraire transactionnel qui inclus les versions similaires dans d’autres pays de la région, avec traduction en anglais et en Français.
« Assez » se distingue par la beauté de leur microlibros, toutes les Argentine, mis en place et les nouveaux auteurs, avoir un endroit pour capturer leurs expériences sur ce sujet.
> Argentine prépare à la Foire internationale du livre de 2017 Vique, ainsi que d’autres auteurs tels que Sandra Bianchi, Amor Hernández, Leandro Hidalgo et Miriam Di Geronimo participer aux Livre cent femmes contre la violence fondée sur le sexe.
Aussi, éditeur de Macédoine est présent avec la brève et extraordinaires, dédié à la microficción, qui apporte quatre nouveautés, parmi eux les Brevs, de l’Argentine Luisa Valenzuela.

#NuevoBarrio dans la #FILBuenosAires—> https://t.co/R4eQGvFlRk pic.twitter.com/qVKQlpYhRn – salon du livre (@ferialibro) 30 avril 2017