Journée de la colère se termine dans des dizaines de Palestiniens blessés

Untitled
Les manifestations ont commencé après la prière musulmane et couvraient de villages et villes différentes. | Photo : EFE

Des dizaines de Palestiniens ont été blessés vendredi lors d’affrontements entre manifestants et forces de sécurité Israélites en Cisjordanie occupée.
Le mouvement palestinien à la Fata a convoqué la manifestation appelée « Journée de colère » en solidarité avec la grève de la faim menée à plus de 1 500 prisonniers palestiniens en Israël.

Appelez le #DíaDeLaIra à l’appui de prisonniers palestiniens #MNTVC pic.twitter.com/7wZT9RKelK – Meganoticias TVC (@MeganoticiasTVC) 28 avril 2017 selon l’armée israélienne, quelque 2 000 Palestiniens ont participé à « perturbations violentes dans divers endroits » tout au long de la journée, et les forces israéliennes ont répondu par des « mesures de contrôle de foule ».
Les mesures sont des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des balles réelles.
Protestations a commencé après la prière musulmane le vendredi à midi et de la propagation dans l’après-midi dans les villes, villages et camps de réfugiés palestiniens. 

Les soldats israéliens tirer sur des manifestants palestiniens à Bethléem. Source : Du Croissant-Rouge EFE a rapporté que dans la ville de Ramallah et à proximité de villes telles que Bil ‘ en et Nabi Saleh, il y avait plusieurs blessés par des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des impacts de balles réelles.
Au moins cinq personnes ont été blessées dans le contrôle militaire de Qalandia, séparant Ramallah de Jérusalem et plusieurs jeunes gens ont été blessés près de Naplouse.