Augmenter à 114 morts après « L’enfant côtier » au Pérou

Untitled
L’état d’urgence est maintenu dans cinq districts de la province de Lucanas, Ayacucho. | Photo : EFE

Le nombre de morts par des pluies torrentielles et les inondations au Pérou a augmenté à 114, les effets du phénomène climatique « El côtière enfant » dans différentes régions du pays.
Le Centre des opérations d’urgence national (COEN) a publié un rapport samedi dans lequel détaillée que le nombre total des victimes est 185.873 et il y a 1 million affecté 81 893.
Un total de 242,433 maisons endommagées et 2 150 écoles, 549 ponts, 6,477 kilomètres de routes, 60,400 hectares de cultures et 45,335 bisses touchés, a laissé la catastrophe naturelle. 

#Perú quelques photos de #Cajamarca suit l’état d’urgence par des pluies pic.twitter.com/EHRnpkOZhb – Jaime Herrera (@JaimeteleSUR) 23 avril 2017 le COEN a signalé qu’il reste à l’état d’urgence dans cinq districts de la province de Lucanas : San Pedro, San Juan et San Pedro de Palco, Lucía, Huac-Huas donc peut prendre des mesures immédiates et nécessaires à la réhabilitation des zones touchées.

Déclarer l’état d’urgence dans les 5 districts de la province de Lucanas, Ayacucho. Découvrez la newsletter de pic.twitter.com/mvq2bFe8DP https://t.co/GAURxJyuiH ici #COEN➡ – COEN Pérou (@COENPeru) 22 avril 2017 > médecins cubains ont participé à environ 6 000 victimes au Pérou a ajouté qui ne sont pas mis au rebut averses isolées et intensité dans la région de Tumbes modérée en avril. Toutefois, a déclaré que « l’enfant côtier » fin et est « en descente franche », éventuellement se terminera à la fin du mois d’avril ou début mai. 

#Perú images voit le #Cajamarca après la pic.twitter.com/uvGGnhpabU grêle – Jaime Herrera (@JaimeteleSUR) 23 avril 2017 plusieurs études affirment que la saison des pluies qui se sont produites dans le pays sont semblables au phénomène d’El Niño de 1998, quand il y avait 500 décès et une chute du PIB de 6 %.