Chronologie de la destruction de l’opposition au Venezuela

Untitled
Petits groupes d’opposition lash out contre les biens publics et les acquis sociaux de la révolution bolivarienne. | Photo : teleSUR

Du mardi 4 avril, des représentants de la table de l’unité démocratique parti opposition autoproclamée (boue) convoqué à nouveau ses partisans à manifester dans les rues de la capitale vénézuélienne, Caracas.
L’objectif du présent appel est à rejeter les politiques menées par le Président de la République Nicolas Maduro, cependant, comme en d’autres occasions, les manifestations finissent dans la violence et les actes de vandalisme contre les Vénézuéliens et les biens publics. 
Les destructions sont dirigées contre les travaux d’infrastructure et des acquis sociaux de la révolution bolivarienne en tant qu’expression de l’intolérance et la haine.
> Violence laisse 260 millions de bolivars en dommages à Portuguesa au Venezuela ainsi étaient les destructions causées par les attaques terroristes durant les manifestations d’avril #NoMasTerrorismo pic.twitter.com/fbtRvFHBfF – teleSUR Venezuela (@teleSURvzla) 22 avril 2017