Trois députés vénézuéliennes prévoient le dessaisissement du Parlement

Untitled
Les trois membres avaient prêté serment devant le Parlement au mépris de la Cour suprême de Justice. | Photo : EFE

Trois membres de l’état d’Amazonas vénézuélien, impliqués dans un processus frauduleux dans les élections de cette entité, a demandé mardi à l’Assemblée nationale (AN) son Congdon.

Le Tribunal suprême de Justice (TSJ) avait déjà commandé Parlement se désabonner de trois adjoints, lorsqu’il enquête sur la plainte de fraude dans l’état d’Amazonas à l’élection du 6 décembre 2015.

 

La BOUE est appliquée devant l’Assemblée nationale pour le Congdon des candidats Amazon qui a commis des fraudes et crimes électoraux !

-Héctor Rodriguez C. (@HectoRodriguez) 15 novembre 2016 le MPs, Julio Ygarza, Aurélien Guarulla et Romel Guzamana, trois ont été assermentés par l’administration de l’Assemblée nationale, la majorité de l’opposition, au mépris de la décision du TSJ.

Député socialiste Héctor Rodríguez information publiés sur Twitter et a dit s’attendre à « vous voulez dire un changement d’attitude, qui permettent de l’attitude de mépris de la Constitution et d’assumer un leadership responsable ».

 

C’est le graphique où ceux qui ont commis des crimes électoraux réclament son Congdon, maintenant AN doit respecter la Constitution et à la TSJ ! PIC.twitter.com/419rHuGqXO – Héctor Rodriguez C. (@HectoRodriguez) 15 novembre 2016 le 12 novembre, des représentants du gouvernement vénézuélien et l’opposition a accepté à la table du dialogue, qui accompagne le Vatican et l’Unasur, d’établir une feuille de route qui ont restauré des relations entre les pouvoirs publics, afin de préserver l’ordre constitutionnel et la coexistence pacifique.