Correa: Lutte contre le terrorisme est de toute l’humanité

Untitled
Le président équatorien a exprimé sa solidarité avec le peuple français après les attentats de vendredi. | Photo: présidence de la CE

Le président de l’Equateur, Rafael Correa, a déclaré ce samedi que la lutte contre le terrorisme est de toute l’humanité, en ce qui concerne les attaques terroristes en France.

“Aujourd’hui plus que jamais, nous devons rester fermes contre le terrorisme, donner au terrorisme qui leur donnerait la victoire, plus que jamais unie est pas la lutte de la France, est la lutte de l’humanité tout entière», a déclaré le président au moment de la condamnation les attaques terroristes en France vendredi dernier.

En savoir plus → vendredi la terreur à Paris: Attaque clé
Correa a exprimé sa solidarité avec le peuple français et a indiqué que l’Équateur peut compter pour défendre les valeurs humaines et vaincre l’extrémisme.Au cours de son lien Citoyen # 450 (rapport hebdomadaire de travail) à Quito, la capitale, le chef de l’Etat a lancé un appel à rejeter le terrorisme.

La Réalité: Le procureur de Paris François Molins, a déclaré samedi que le bilan officiel à la suite des attentats dans la capitale de la France est de 129 morts et 352 blessés. Il a expliqué qu’il ya 99 personnes dans un état grave, de sorte que le nombre de morts pourrait augmenter.

Il a noté que dans la déclaration de la quatrième Sommet Amérique du Sud – Pays arabes (ASPA), le bloc a condamné le terrorisme.Voir aussi → Rafael Correa: IV Sommet ASPA a été bénéfique pour les deux régions
Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères a publié une déclaration dans laquelle il exprimait “les plus sincères condoléances et sa sympathie au gouvernement, le peuple français et en particulier aux familles des victimes des attaques terroristes méprisables à Paris.”

Réélection
Le président équatorien a déclaré vendredi que son parti a proposé que les amendements constitutionnels sur l’élection ne sont pas applicables au processus électoral 2017.«Depuis plusieurs mois, je l’ai été d’insister à l’intérieur du bureau Alianza País et quelques collègues de l’Assemblée à intégrer une passagère et ainsi reporter, plutôt que de ré-élection, l’application indéterminée, qui est un droit de chaque citoyen et le droit des gens à choisir sans restrictions “Correa a déclaré lors de la discussion avec les médias qui ont eu lieu vendredi dernier à Quito.

En cas de succès, l’initiative du dirigeant équatorien, cela ne pouvait pas être un candidat à la présidence, que les membres de l’Assemblée qui ont été réélus en 2013.