L’ONU met en garde contre de graves violences en Irak et appelle à la protection des civils

lainfo.es-10063-ki-moon
Ban Ki-Moon appelle à sanctionner les violations des droits humains de la population civile irakienne (Photo: Reuters)

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-Moon, a déclaré dimanche sur la gravité de la violence en Irak et a appelé les parties à protéger les civils.
«Le Secrétaire général appelle toutes les parties au conflit à faire en sorte que la persécution des civils en raison de leur religion ou de l’arrêt de l’ethnicité immédiatement”, a déclaré Ki-Moon à travers un communiqué publié par son bureau.
Jusqu’à présent, l’ONU a estimé à un million de personnes ont fui leurs maisons résultant de la violence, en particulier les attaques terroristes par l’Etat islamique d’Irak et du Levant (EIIL) qui vous tient deviner à la nation irakienne .
Ban s’est dit préoccupé par l’augmentation des rapports de violations des droits de l’homme, y compris les “exécutions sommaires de soldats et de prisonniers, bombardements aveugles de zones civiles et l’enlèvement et assassiner des communautés ethniques et religieuses”, en référence à EIIL.
Il a également appelé le gouvernement irakien à prendre des mesures contre ceux qui ont commis des violations des droits de l’homme ou du droit international humanitaire.
L’escalade du terrorisme a pris une nouvelle tournure dimanche, avec la proclamation d’un “califat islamique” par EIIL, a actuellement le contrôle de vastes zones du nord et de l’ouest du pays, ainsi que plusieurs postes frontaliers avec la Syrie et la Jordanie.Pendant ce temps, le gouvernement irakien a reçu dix avions dimanche chasseur russe Su-24, selon le Premier ministre Nouri al-Maliki pour contrer l’avancée djihadiste terroriser le pays.