NASA va tester une nouvelle technologie pour atterrir sur Mars

lainfo.es-10007-marte
L'objectif de la NASA est de suivre un (Photo Archive) ralenti pour permettre l'envoi de la technologie de superificie lourd vers la planète rouge

NASA a lancé samedi une série de tests avec les derniers dispositifs technologiques expédiés dans l’atmosphère qui pourraient être utilisés à l’avenir pour atterrir sur la surface de Marte.Se de la planète est une soucoupe volante comme une équipe avec un ballon d’hélium lancé à 18h40 GMT de la base militaire Kauia sur l’île de Hawaii, dans l’ouest des États-Unis; cas des émissions de télévision en vivo.Una Une fois le ballonnet est gonflé à sa capacité maximale sera de la taille d’un stade de football et de porter un ralentisseur supersonique faible densité (LDSD pour son sigle en anglais). Après cette dispositif est d’environ 36 000 600 mètres de haut propulsion de fusée seront lever jusqu’à 54 milliards d’900 mètres sera activé; où ils vont commencer les tests prévus par la NASA.A par la suite; le dispositif entrera à une baisse de rythme effréné; fait qui a activé le ralentisseur et son efficacité dans la réduction de la vitesse à laquelle l’objectif de descendre artefecto.El de l’expérience est de tester de nouvelles technologies qui permettent de décélération de la NASA d’envoyer plusieurs équipes teconológica posent une plus grande capacité et le poids; objectif que l’organisation soulève depuis 1970. «Si notre soucoupe volante atteint la vitesse et l’altitude prévue, sera un grand jour pour nous», a expliqué le chef de projet.