Environ 12 milliards de personnes évacuées dans le nord-inondation Argentine

lainfo.es-10014-argentina
Le gouvernement fédéral, le samedi a envoyé des troupes pour les populations touchées. (Photo Archives)

Quelques 12.000 personnes ont été évacuées dans les dernières heures par le débordement des fleuves Paraguay et Pilcomayo en Argentine du nord, a rapporté samedi les autorités de la province de Formosa (à la frontière du Paraguay), la plus touchée.
Les évacués, les résidents des zones côtières, est divisé entre Formosa, capitale de la province, 1200 km au nord de Buenos Aires, et la ville de Clorinda.
“Cette inondation extraordinaire de la rivière Paraguay, couplé avec la pluie persistante, une certaine intensité élevé dans un court laps de temps, ne font qu’exacerber le scénario déjà complexe,” a déclaré le ministre de gouvernement de Formose, Jorge Gonzalez.
Le gouvernement, qui a estimé 8.000 personnes évacuées dans différentes villes touchées, a déclaré vendredi l’état d’urgence dans ces domaines.
Ces derniers jours, il a plu dans la région environ 400 millimètres et la pluie est prévue jusqu’à dimanche, tandis que la rivière Paraguay a atteint 8,54 mètres vendredi au port de Formose, des dossiers a révélé la Garde côtière.
Dans la province voisine de Misiones, à la frontière du Paraguay et du Brésil, environ 3200 personnes ont été évacuées, mais la grande majorité a déménagé à domicile de parents et 200 étaient dans des centres de soins, a déclaré samedi le gouverneur de Misiones, Maurice Closs.
“Il s’agit d’une enceinte de confinement en scène de cette perte énorme. Lorsque l’eau commence à tomber verra les dégâts et la façon de réparer», a déclaré Closs.Il a dit que c’est «la plus grande inondation dans l’histoire à Alba Posse, ElSoberbio, San Javier” populations situées sur les rives du fleuve Uruguay.
Pendant ce temps, dans la province de Chaco le nombre de personnes forcées de quitter leurs maisons s’élève à 1200.
Le gouvernement fédéral, le samedi a envoyé des troupes pour les populations touchées et un hélicoptère, camions Unimog, les cuisines et une usine de traitement de l’eau, selon un communiqué du ministère de la Défense.