Santos: processus de paix exploratoire avec l’ELN est confidentielle

lainfo.es-8986-eln
Le Président a évoqué le processus dans sa première conférence de presse après sa réélection. (Photo Archives)

Dans la première conférence de presse après sa réélection, le président Juan Manuel Santos a déclaré que la Colombie sont de créer les conditions pour le retour des victimes de la nation sud-américaine.
«Les victimes et leurs droits seront au centre du conflit”, a déclaré Santos.
Dans cette ordonnance, a estimé que “il ne peut y avoir d’impunité en Colombie depuis les lois empêchent. Également les traités internationaux ne nous permettent pas une telle impunité», at-il dit.
Le président colombien a été interrogé sur les progrès de exploratoires pourparlers de paix avec l’Armée de libération nationale (ELN) et a été invité à offrir une certaine amélioration par rapport au processus.
“Pour donner le contexte: dans le processus avec les FARC nous commençons le processus avec une sorte de préemption.”
Par la suite, “les pourparlers secrets sur l’ordre du jour et ce que ces points sont autour de laquelle nous avons eu d’accord,” il a commencé, dit-il.
Il a fait valoir que ce n’est «la moitié de la négociation ou plus. Nous appelons la phase exploratoire que jusqu’à ce que nous convenons points sensibles ont fait les cinq groupes à Oslo”.
«En ce moment de négocier avec les points de l’ELN. Stade, il s’agit d’un secret. Nous ne ferons aucun commentaire sur où et quand” jusqu’à pas “points de l’ordre du jour. A cette époque, nous allons annoncer.” Prédit que soi »sera dès que possible” et a réaffirmé qu’il était “lié à la confidentialité.”