Le Brésil soutient la candidature de l’Angola au Conseil de sécurité de l’ONU

lainfo.es-8987-brasil-angola
Le président brésilien Dilma Rousseff a annoncé son soutien à la candidature de l'Angola au Conseil de sécurité de l'ONU. (Photo: archives EFE)

Le président du Brésil, Dilma Rousseff, a déclaré lundi son soutien à la candidature de l’Angola au Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) pour la période 2015-2016.
La décision de soutenir l’Angola a été libéré par Rousseff lors d’une rencontre diplomatique avec son homologue de la nation africaine, José Eduardo Dos Santos, qui s’est tenue au palais présidentiel du Planalto à Brasilia (capitale du Brésil). Dos Santos, considéré comme le soutien du Brésil est “crucial” pour son pays d’atteindre le siège auquel il aspire.
Les cinq nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité sont élus en Octobre par l’Assemblée générale des Nations Unies et, à un siège, chacun doit obtenir au moins deux tiers des voix.
Dans le cadre de la visite de Dos Santos qui est dans le pays, le jeudi, le Monde inaugurale, les deux pays ont signé un accord visant à faciliter la délivrance de visas pour les touristes, qui de l’avis de Rousseff servent à renforcer encore plus de liens »linguistiques, culturelles, ethniques et historiques” entre les deux pays.
Rousseff a déclaré Santos que le Brésil continuera à participer au développement industriel angolais, et a aussi rappelé que la compagnie aérienne angolaise des vols quotidiens au départ de Sao Paulo et Rio de Janeiro à destination de Luanda.
Selon le président lors de la réunion ont été discutés les moyens de stimuler le commerce et les investissements entre les deux pays.Rousseff a noté des progrès dans la coopération de défense, y compris l’acquisition de six avions Super Tucano pour l’armée de l’air brésilienne Embraer Angola en 2009, et l’intérêt pour l’exploration de nouveaux projets conjoints dans l’industrie de la construction navale.