UE pourrait répartir entre ses membres réfugiés secourus

lainfo.es-8777-italia
Italie reçoit un grand afflux d'immigrants africains et la Syrie (Photo: Clarín)

L’Organisation des Nations Unies a exhorté l’Union européenne à aider l’Italie à absorber le grand nombre d’immigrants en provenance d’Afrique du Nord qui a sauvé dans les eaux internationales, un porte-parole a déclaré vendredi l’organisme international.
Actuellement, la législation de l’Union européenne (UE) sur les demandeurs d’asile, exige que ce soit le pays où la personne qui a traité la demande, en plaçant une plus grande responsabilité sur les pays comme l’Italie, qui sont à la pointe sud de l’Europe, se rapproche le continent africain.
Carlotta Sami, un porte-parole pour l’Europe du Sud du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a souligné que le sauvé dans les eaux internationales doivent être admis et distribués dans les pays membres de l’UE, peut-être grâce à un système négocié quotas.
“Les demandes d’asile puissent être traitées conjointement par plusieurs Etats membres de l’UE, et qui pourrait continuer la répartition des quotas entre les pays qui pourraient accueillir et de recevoir un certain nombre de réfugiés», a déclaré Sami.
Immigration en chiffres
En Octobre 2013, a coulé un bateau transportant des migrants en provenance d’Afrique de l’île italienne de Lampedusa (sud) avec un solde de plus de 250 morts. Environ 140 bateaux avec 13 000 075 réfugiés sont arrivés à Lampedusa cette année, selon le président du Parlement européen, Martin Schulz.En tous de 2013, environ 40 mille immigrants sont arrivés en Italie à partir de la Syrie et de l’Érythrée.Cette année, plus de 50.000 personnes ont été secourues par la Garde côtière et marine de l’Italie, qui est plus que l’ensemble de 2013, et devrait dépasser 62 milliards il ya trois ans.
L’UE a vu croître de plus de 30 pour cent des demandes d’asile en 2013, lorsque l’Allemagne a reçu près de 110 000 immigrés, arrêter pays dans le monde. En outre, ils ont accepté de recevoir 10 000 plus syrienne par la relocalisation.