Pérou a remercié parlant au différend mission maritime avec le Chili

lainfo.es-8774-l25z4dccn5z5oos6ek9o
Le différend maritime entre le Chili et le Pérou a pris fin en bons termes en raison de l'échec de la CIJ (Photo Archive)

Le gouvernement du Pérou a remercié l’agent désigné, et la délégation co-agents qui a représenté son pays dans le cas de frontière de la mer avec le Chili à la Cour internationale de justice de La Haye (CIJ).
Grâce à une résolution publiée dans le journal officiel El Peruano, président Ollanta Humala a félicité “le service exceptionnel et précieux pour la nation dans la défense des intérêts supérieurs du Pérou” et a remercié leurs services.
La délégation du pays andin qui a travaillé à La Haye pour le cas maritime a été faite par l’ambassadeur Mnauel Rodríguez Cuadros, avocats Eduardo Costa, Roberto et Juan Ugarte Mac Lean, coordinateur géographe Jaime Valdez et Marisol Agüero.
Particulièrement remarquable est conclu après la décision de la CIJ par le maintien de la frontière maritime entre le Pérou et le Chili 80 miles, mais à partir de cette distance jusqu’à 200 miles attribue zone économique exclusive maritime Péruviens.
Maintenant, les relations des deux pays sous repotencian intégration et la coopération bilatérale. En 2008, le Pérou a poursuivi le Chili à la CIJ de considérer que n’ont pas fixé les frontières maritimes entre les deux, ce qui a été décidé, le 27 Janvier.