Ils appellent décret d’urgence djihadiste pris dans la ville irakienne de Mossoul

lainfo.es-8507-nuri
Premier ministre Nouri al-Maliki a annoncé l'information. (Photo Archives)

Premier ministre Nouri al-Maliki était la nécessité de demander au Parlement de la nation déclarer l’état d’urgence.
La chambre basse tiendra une réunion spéciale jeudi pour tenter de stopper la progression des groupes djihadistes dans le nord.
L’une de ces milices sunnites, l’Etat islamique d’Irak et du Levant – couramment abrégé ISIS ou ISIL, qui opère aussi en Syrie, a pris le contrôle de la région obligeant l’armée à se retirer de leurs positions.
“La gravité de la situation appelle des mesures urgentes et efficaces pour conserver la sécurité nationale”, a déclaré Al Maliki.
Les insurgés ont attaqué lundi soir le siège du gouvernement provincial de Mossoul, la troisième ville la plus peuplée du pays, obligeant l’armée à abandonner leurs bases.
Pour tenter de stopper l’avance des groupes islamistes, les autorités ont annoncé qu’ils armer les citoyens des zones les plus instables.