Le tabagisme double les chances de démence

lainfo.es-8289-viejito-1
Mais la recherche de détection sur un total 202 la suite développé. (Photo Archives)

Fumer dans la vieillesse double les chances de développer une démence, selon une étude réalisée par l’Université de Kyushu au Japon et publié par le journal “Asahi”.
“Fumer peut entraîner le vieillissement du cerveau et l’artériosclérose. Et ces effets peuvent entraîner une augmentation de la sensibilité à la démence», explique le professeur Tomoyuki Ohara, membre de l’équipe de l’université japonaise.
L’étude a été menée par le suivi pendant 15 ans de 712 personnes âgées de 65 ans ou plus dans la ville japonaise de Hisayama, préfecture de Fukuoka (sud).
En 1988, quand il a commencé à procéder à des examens médicaux, aucun de ceux qui ont subi l’étude, qui a eu une moyenne de 72 ans, a subi tout type de démence.
Mais la recherche de détection sur un total 202 la suite développé.
L’équipe a séparé les 712 patients en trois groupes non-fumeurs, ex-fumeurs et fumeurs, et a constaté que la proportion de fumeurs qui ont développé la démence était deux fois, par rapport aux non-fumeurs. Aucune différence significative entre les anciens fumeurs et les non-fumeurs ont été trouvés, dit l’étude.