Rendre hommage aux victimes de l’attaque sur le musée juif de Bruxelles

lainfo.es-7845-synagogue_de_bruxelles
L'événement a eu lieu à la Grande Synagogue de Bruxelles. (Photo Archives)

Plus d’un millier de personnes se sont réunis lundi à la Grande Synagogue de Bruxelles en l’honneur des victimes de la partielle du 24 mai attaque contre le Musée juif, qui a tué un couple d’Israéliens et une femme française et laissé dans le coma à un jeune belge .
Plusieurs ministres et hommes politiques ont assisté à l’événement, comme le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, ou de l’intérieur, Joëlle Milquet, entre autres membres du gouvernement, des représentants de différentes confessions, musulmans et chrétiens, et les laïcs.
Les participants comprenaient également l’archevêque catholique de Malines-Bruxelles, André-Joseph Léonard; Président du Centre de Lay action (CAL), Henri Bartholomeeusen; un représentant de l’exécutif de Belgique et président de la communauté israélienne à Bruxelles, Philippe Markiewicz musulman.
La dernière portait sur le discours de cérémonie unique dans le dialogue entre les religions, en insistant sur l’importance de bonnes relations dans le XXIe siècle entre toutes les communautés dans le cadre de «respect mutuel» et avocat pour défendre «la démocratie pour tous “.
En outre, les dirigeants du Congrès juif mondial et le gouvernement belge ont convenu de collaborer sur les questions liées à l’amélioration de l’éducation sur l’Holocauste et de l’antisémitisme, le racisme et le terrorisme.
Le Président du Congrès Ronald Lauder, appelé en France arrêté pour l’attentat contre le Musée juif de Bruxelles, un Français qui a combattu en Syrie et a été radicalisé dans la dernière année, les fonctionnaires à Bruxelles et à Paris.Lauder a déclaré que les combattants revenant à l’Europe “ont appris à haïr et à tuer”, soi-disant pour renforcer les forces de sécurité.